Grand succès du concert de présentation de la 53e édition du Nohant Festival Chopin

Mercredi 13 mars, Salle Cortot, a été dévoilée en avant-première la programmation de l’édition 2019 du Nohant Festival Chopin lors d’une soirée organisée en partenariat avec l’Ecole Normale Supérieure de Musique Alfred Cortot.

Devant une salle archicomble et enthousiaste, tous les jeunes artistes talentueux qui se sont produits au cours de cette soirée, ont non seulement fait rayonner l’excellence de l’enseignement de la musique en France mais aussi démontré, s’il le fallait, que la passion pour la musique et le grand répertoire est toujours aussi vivante.

En présence de Madame Barbara Sośnicka, ministre-conseiller de Pologne, de Jean-Luc Meslet, administrateur du Domaine de George Sand qui accueille chaque année le Festival et de Sylviane Plantelin, Vice-présidente du Festival qui a orchestré cette belle soirée, Yves Henry, Président, et Jean-Yves Clément, Conseiller musical et littéraire, – qui fêteront en 2019 les « Noces d’argent » de leur collaboration ! – ont révélé les temps forts de l’édition 2019.

Sur le thème « Chopin et l’exil romantique », le Festival proposera 35 événements : des concerts présentant des grands noms du piano et de jeunes talents à l’aube de leur carrière, des causeries-rencontres, des spectacles littéraires et des masterclasses.

Accueillis avec chaleur par le public, deux invités « surprise », Brigitte Fossey et Nicolas Vaude, accompagnés au piano par Yves Henry, ont ouvert la soirée par la lecture de lettres de George Sand et Frédéric Chopin évoquant leurs séjours à Nohant. En juillet prochain, ces deux grands comédiens donneront un spectacle littéraire consacré à la passionnante correspondance entre George Sand et Gustave Flaubert.

Ensuite le public a pu apprécier une pléiade de jeunes artistes dans un concert miniature laissant augurer de ce qui se déroulera cet été à Nohant, en délivrant quelques-unes des plus belles pages des compositeurs romantiques, Chopin, bien sûr, mais aussi Rachmaninov, Mozart, Schubert et Liszt . Se sont ainsi succédés sur scène la pianiste Eliane Reyes et le violoncelliste Ivan Karizna venus à Nohant en 2018 puis plusieurs artistes de la prochaine édition : la soprano Iryna Kyshliaruk accompagnée par Yun-Ho Chen, les pianistes Gaspard Dehaene, Jean-Paul Gasparian, Clément Lefebvre ainsi que Sayoko Kobayashi, élève de l’Ecole Cortot sélectionnée par le Festival pour y venir en résidence cet été.

Jouant sur un magnifique piano Pleyel 1839, Aleksandra Swigut, a interprété le 4e Scherzo de Chopin. Cette jeune pianiste qui a obtenu depuis sa résidence à Nohant en 2018, le 2e Prix du Concours International Frédéric Chopin sur piano d’époque de Varsovie, reviendra en récital en juin prochain. Accompagnée par le Quatuor Akilone, elle délivrera le Concerto n° 1 pour piano de Chopin lors du premier week-end du Festival dédié au compositeur en commémoration de son arrivée le 1er juin 1839 dans le fief de George Sand.

Pour clore la soirée, Alexandre Kantorow, grand habitué de Nohant puisqu’il y est venu en 2017 et en 2018, d’abord en tremplin-découverte puis en récital, a donné une interprétation époustouflante de L’Oiseau de Feu de Stravinsky.