Oscillations de l’âme

En ce dimanche 6 septembre, l’auditorium du Domaine de George Sand (Centre des monuments nationaux) accueille le jeune pianiste Jorge Buajasan dans un programme entièrement dédié à Frédéric Chopin.

Pour présenter le récital composé de la Ballade n° 2, la Fantaisie, Trois Mazurkas et la Sonate n° 3, Jean-Yves Clément, le conseiller musical et littéraire du Festival, retrace l’itinéraire artistique du compositeur chez qui il distingue quatre grandes périodes de création : Varsovie, Paris, Majorque et Nohant. Sans oublier, ajoute-t-il, les « destinations rêvées par l’artiste et inabouties comme l’Italie ». Gageons toutefois que parmi ses horizons fantasmés, Chopin n’a jamais pensé aux Caraïbes, ni imaginé que sa musique reviendrait à Nohant sous les doigts talentueux d’un jeune pianiste cubain, de surcroît présélectionné pour le prochain Concours international Chopin de Varsovie.

« Le ciel est beau, mon cœur est triste, et j’ai fini ma Fantaisie », Chopin résume ainsi en quelques mots non seulement sa difficulté d’être mais aussi, pour le pianiste, celle d’interpréter une œuvre géniale qui donne accès aux oscillations de l’âme universelle, celle qui scande à chacun la succession des heures, les joyeuses et les autres, les passions gaies et les tristes, les instants de vie et ceux de transition. Crescendos, decrescendos, légatos, mélodies et danses enchanteresses se succèdent ainsi sous les doigts de Jorge Buajasan qui à la richesse de la partition ajoute une remarquable sensibilité personnelle qui tient en haleine le public d’un bout à l’autre du récital.

Après la magistrale Sonate n° 3 qui achève cette plongée aux confins de l’âme humaine, une respiration semble nécessaire à l’artiste comme au public. Avec humour, Jorge Buajasan enchaîne alors les 12 variations d’un ironique et bien trouvé « Ah ! Vous dirai-je, maman »,  mozartien en diable, plein d’entrain et d’affects surjoués. Après les rires et les applaudissements, deux mélopées cubaines ramènent la sérénité dans l’auditorium en conclusion de ce magnifique récital.

Programmation du prochain week-end à retrouver sur festivalnohant.com



MPGS

GRATUIT
VOIR